Le dimanche 5 février, à 18h30.  Quand une nantaise d’adoption partage
son amour de la poésie russe et ukrainienne… 

photo

crédit photo : Julie Tébenkova Féougier